Le transport frigorifique, un rôle majeur dans l’approvisionnement et la sécurité alimentaire




48 h c'est l'autonomie en frais d'une grande ville

Les grandes villes fonctionnent en flux tendu. En cas de rupture d’approvisionnement alimentaire, leur autonomie est de deux à trois jours.
Les enseignes de distribution, les restaurants, les cantines scolaires, l’alimentation de détail... pour tous, le transport frigorifique est un maillon essentiel dans leur logistique mais aussi dans la pérennité de leur activité basée sur la qualité, la fraîcheur et la sécurité de leurs produits
 

Qui a besoin du Transport Frigorifique ? Tous les maillons de la chaîne alimentaire et les utilisateurs de produits sensibles

Le transport frigorifique livre plusieurs fois par semaine pour certains, plusieurs fois par jour pour d’autres.

• Les petites et moyennes surfaces alimentaires, les magasins bio,
• La Restauration Hors Domicile (RHD) : cantines scolaires, crèches, restaurants d’entreprise,
• Les restaurants, brasseries, fast-food,
• L’alimentation de détail : boucherie, poissonnerie, primeurs...
mais aussi
• Les hôpitaux, les laboratoires, les pharmacies, les maisons de retraite,
• Les fleuristes et autres commerces de produits sensibles.

Des températures de - 20°C à + 15 °C selon les produits. Deux grandes familles : les produits « grand froid » (froid négatif) et les produits « frais » (froid positif).

• Les produits « grand froid » sont conservés sous température dirigée négative. Ce sont les produits congelés, les produits surgelés et les crèmes glacées. Les produits congelés sont souvent des produits bruts servant de matière première aux industries agroalimentaires. Les produits surgelés sont surtout des produits ou des matières premières pour les consommateurs finaux.

• Les produits « froid positif » concernent les produits ultra-frais (date limite de consommation (DLC) comprise entre 5 et 7 j.) et les produits frais (DLC comprise entre 7 et 30 j.).

Le transport frigorifique, un rôle majeur dans l’approvisionnement et la sécurité alimentaire

Produits transportés : tout ce qui est instable ou altérable à température ambiante. Il s’agit dans tous les cas de s’assurer qu’il n’y ait aucune rupture dans la chaîne du froid.

• Les produits alimentaires : les produits carnés, les produits de la mer, les produits laitiers, les boissons fraîches, les crèmes glacées, la boulangerie pâtisserie, les fruits et légumes, les produits élaborés, plats préparés (traiteurs), les produits secs (chocolat, conserves, épices, ...).

• Les produits pharmaceutiques, cosmétiques : médicaments, vaccins, sérums, crèmes de soin, produits de maquillage... • Les végétaux : les fleurs, les plantes vertes...